L’académie de jazz de France depuis 1955

TERRASSON Jacky (2003)

Lauréat en 2003

JPEG - 37.7 ko
Michel Portal/Jacky Terrasson
Jazz in MARCIAC 2007
©Philippe Etheldrède

Pianiste français (Berlin, Allemagne, 27-11-1965).

Père français, mère américaine (dont la discothèque lui fait découvrir le jazz), piano classique dès l’âge de cinq ans. 1955 : il entre au Berklee College, mais préfère jouer dans des clubs de Chicago. Paris, 1987 : Barney Wilen l’engage. Il accompagne Dee Dee Bridgewater, Guy Lafitte, puis complète le Two Bass Hits de Ray Brown et Pierre Boussaguet. 1990 : il s’installe à New York et s’associe au saxophoniste Antoine Roney. Premières séances américaines : avec Jesse Davis, Wallace Roney (frère d’Antoine). 1991 : retour en France à l’occasion de festivals, un disque avec Boussaguet et Tom Harrell. L’année suivante, il participe aux quintettes de Tony Williams, Art Taylor, W. Roney. 1993 : lauréat de la Thelonious Monk Competition, il accompagne Betty Carter, « tourne » avec Steve Grossman, se produit en trio...
Au-delà d’une virtuosité-vélocité très budpowellienne, une constante jubilation rythmique et un goût des réitérations en spirale qui évoquent autant l’efficacité magistrale des grands classiques qu’une mémoire des percussions.

J.-P.A.

« What’s New » (1992) ; ’The Traveler’ (A. Roney, 1992) ; ’Lover Man’ (1993) ; ’Reach’ (1995) ; ’Rendez-vous’ (avec Cassandra Wilson, 1997) ; ’Alive’ (1998), ’À Paris’ et ’Kindred’ (2001), ’Lover Man’ et ’Smile’ (2002), ’Into the Blue’ (2003), ’Mirror’ (2007), ’Push’ et ’Close to You’ (2010), ’Gouache’ (2012), ’Take This’ (2015), ’Mother’ (2016).

Jacky TERRASSON