L’académie de jazz de France depuis 1955

MILLE Daniel

Après la pluie [2005] Abacaba

Depuis que le tango et les milongas argentins font partie des états d’âme musicaux du public français, l’accordéon a délaissé son unique attirance pour les fesses frôleuses du Balajo et autres origines balochardes. Sans quitter son ancrage populaire, il compose aujourd’hui avec la musique « sérieuse ».
Il y a souvent chez l’accordéoniste une dimension nostalgique et Daniel Mille incarne sans doute mieux qu’aucun autre cet étirement de l’âme qui se retrouve dans celui du soufflet de son instrument.
Ici, les invités participent à l’écriture de cette prose poétique marquée – en teints pastel – par de superbes lignes mélodiques. Et c’est l’occasion de retrouver comme arrangeur paysagiste des cordes un grand sensible des musiques sans frontières : Khalil Chahine.

F. L.