L’académie de jazz de France depuis 1955

LOUISS Eddy, LUBAT Bernard, TRUSSARDI Luigi et VANDER Maurice,

Ô toulouse, live at FiP (2005) Futur Acoustic

Certains disent, non sans raison, qu’il est le seul à pouvoir rivaliser techniquement avec l’Oscar Peterson des grandes heures (jugement dont les prémices sont contenues dans les faces gravées avec Django Reinhardt au début des années 1950). Ce CD enregistré en public sous une bannière collective est un certificat d’authenticité dans l’esprit néo-bop, au-delà des moyens digitaux intacts de Maurice Vander. Chaque musicien du quartet est dépositaire d’une parcelle de l’« esprit nougaro » et l’écoute de ces compositions ancrées dans l’inconscient collectif permet de mesurer en quoi ces quatre accompagnateurs faisaient corps avec le chanteur.
À ce titre, leur asservissement respectueux à la mélodie n’est pas autre chose que la voix en filigrane du disparu. Ce qui n’empêche pas ces moments d’abandon où la virtuosité – celle du pianiste ressemblant à un combat de l’esprit et des doigts pour achever la phrase impossible – résulte d’un état supérieur dans la complicité d’un orchestre.

F. L.