L’académie de jazz de France depuis 1955

JULLIEN Ivan (1971)

Lauréat en 1971

JPEG - 67.5 ko
Paris, le 14 avril 1970
©Jean-Pierre Leloir

Trompettiste et arrangeur français (Vincennes, 27-10-1934 / Etampes, 03-01-2015).

Après une enfance et une adolescence un peu chaotiques, il quitte ses parents en 1956 et exerce une multitude de petits métiers pour survivre, tout en travaillant la trompette. Parallèlement il va tous les soirs au « Tabou » faire le « bœuf » avec Jean-Claude Fohrenbach . Il devient professionnel en 1957 et se fait assez vite connaître dans les milieux de jazz et de variété. De 1958 à 1963, il fait partie des orchestres Benny Bennet, Jacques Hélian, Alix Combelle, Claude Bolling, ainsi que du Grand Orchestre de l’Olympia dirigé par Daniel Janin. Il rentre en 1964 chez Johnny Halliday où il reste deux ans. C’est à cette époque qu’il a commencé à écrire et jouer pour les studios . Il n’a alors cessé de tourner tant en France qu’à l’étranger avec des solistes tels que Kenny Clarke, Lester Young, Bud Powell, Johnny Griffin, Dexter Gordon, Slide Hampton, Maynard Fergusson, Benny Bailey… Et avec des français tels que Jean-Luc Ponty, Eddy Louiss, André Ceccarelli, François Jeanneau, en concert ou à la télévision. Il est également intervenu comme arrangeur dans une quarantaine de films : « Un homme et une femme », « Le soleil des voyous », « Un homme qui me plait », « Les jeux olympiques »... Ou comme compositeur-arrangeur dans une dizaine d’autres dont « Tir groupé », « Ronde de nuit », « L’œil de la veuve »… Il a également écrit et souvent joué pour de très nombreux artistes de variété : Michel Legrand, Claude Nougaro, Henri Salvador, Charles Aznavour, Eddy Mitchell, Sacha Distel, Nicoletta, Pierre Vassiliu, Bernard Lavilliers, Jacques Higelin, Michel Jonasz, Baden Powell, Nicole Croisille… On le crédite de plus de 2000 arrangements. Depuis 1983 il enseigne l’arrangement et l’analyse musicale, tout en continuant à exercer son métier de compositeur-arrangeur et chef d’orchestre. En1993 il a orchestré « Carmen Jazz » pour le festival de Vienne avec Dee-dee Bridgewater dans le rôle de Carmen. Fin 2001, il a écrit pour Michel Leeb trois arrangements de jazz sur des chansons françaises, joués par le Grand Orchestre de feu Count Basie.
En 1965, 71, 78 et 83, il a monté quatre Grands Orchestres de jazz avec lesquels il a enregistré cinq disques et donné de nombreux concerts, mais il n’a jamais pu les conserver plus de deux années consécutives faute de moyens financiers. Pugnace, il a remonté un Big Band de 20 musiciens fin 2007.
Il a écrit les arrangements du disque 2009 d’Anne Ducros avec un orchestre de 15 bois, 20 cuivres, 3 percussionnistes et une rythmique.
Ivan Julien est Chevalier des Arts et Lettres, Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz (1970).
En 2003 il a reçu une Victoire d’honneur en jazz. La Sacem lui a remis en 2009 le Grand Prix du Jazz .

Discographie :
Paris point zéro (1966) Riviera .
Secret Service (1970) Riviera .
Porgy and Bess (1971) Riviera .
Synthésis (1978) RCA .
L’Orchestre (1983) Bingo Records .